15 mai 2011

La remise des diplômes

 

Vendredi 13 mai 2011 est une date qui restera surement gravée longtemps dans nos mémoires. En effet, vêtu de notre p’tit chapeau carré et de la grande robe noire, nous avons pu participer à la cérémonie de remise des diplômes de l’Université d’Oklahoma.

DSCF4582

Je crois qu’il faut d’abord que je vous explique comment est organisée l’université. La première division, c’est les collèges. Arts and Sciences (c’est le nôtre), Engineering (c’est le collège de beaucoup de nos amis), Communication, Law… Il existe ensuite les départements. Je ne suis pas sûre que ces départements existent pour tous les collèges, mais il s’agit de divisions au sein même du collège. Par exemple, le collège d’Arts and Sciences comporte 38 départements, dont celui de Chimie/Biochimie (youhou c’est nous !), Economie, Anglais, Zoologie, Histoire, Philosophie, Botanique… Notre collège est très varié !

La cérémonie se passe en deux temps. Le vendredi soir, la première cérémonie, « the Commencement », réunit tous les élèves qui graduent, mais seuls les doctorants sont reconnus individuellement. Cette cérémonie regroupe tous les collèges, c’est donc toute l’université qui est en fête ce soir-là. Cela reste une cérémonie très importante pour tout le monde, c’est la reconnaissance de travail accompli pendant toutes ces années d’étude chères payées. Cette année,  l’invité d’honneur est Robert Gates,secrétaire à la Défense des Etats-Unis. Il a un CV impressionnant : directeur de la CIA, directeur d’université, et il est le seul secrétaire à la défense qui a exercé cette fonction sous deux partis politiques différents (Républicain et Démocrate, vu qu’il a été « réengagé » par Obama lors de l’investiture.)

DSCF4632David Boren et Robert Gates...

La cérémonie est très festive. Il a un concert dans le stade pour faire patienter les familles jusqu’au défilé. D’abord des musiciens, puis des « Natives » (ce sont ces indiens, dont les tribus ont des territoires bien précis dans l’Oklahoma et ailleurs), des drapeaux représentants tous les collèges, des drapeaux de différents pays (pour tenir compte de la dimension internationale de l’université), le président de l’université (David Boren), le guest speaker (Robert Gates), et les directeurs de chaque collège. Ensuite, ce sont nous, les élèves qui graduent, qui rentrons dans le stade. Une file interminable d’étudiants s’installe alors sur les gradins. Je ne sais pas combien nous sommes au total, mais j’apprendrais plus tard qu’il y a environ 1100 étudiants rien que pour le collège d’Arts and Sciences…  On chante bien sur l’hymne américain, et les discours commencent. Le président Boren insiste sur l’excellence de l’université, et demande à certains élèves de se lever pour se faire reconnaître. Il y a plusieurs critères différents. Certains élèves graduent avec « distinction », d’autres avec les honneurs. Les critères sont un peu compliqués, et j’ai pas tout compris, mais c’est une façon de récompenser les bons élèves. Ça doit correspondre à un GPA supérieur à 3.5. Haha maintenant faut que je vous explique le GPA. GPA correspond à Grade Point Average. Recevoir un A dans une matière correspond à une note de 4.0, c’est le GPA le plus élevé. En faisant la moyenne de toutes les notes, vous avez votre GPA final. Certains reçoivent même une médaille : c’est la récompense pour avoir maintenu un GPA de 4.0 pendant toute la durée de leurs études. Oups,  autre précision : ces distinctions n’existent que pour les undergraduates. L’université ici délivre trois catégories de diplômes : le BS (Bachelor), MS (Master) et PhD (c’est le doctorat). Ceux qui étudient pour le Bachelor sont considérés undergraduates (vu qu’ils n’ont aucun diplôme universitaire), et les masters et doctorants sont appelés graduates. Je sais, toutes ces infos sont un sacré bordel.

DSCF4629 DSCF4638

Revenons-en à la cérémonie. C’est désormais au tour de Robert Gates de nous faire un discours. C’était d’ailleurs très drôle. Quelques citations, des anecdotes sur son expérience de président d’université au Texas, et évidemment quelques blagues sur le football américain. Là aussi, faut que je vous explique un petit peu. Il y a une très grande rivalité entre le Texas et l’Oklahoma en matière e football américain. Et la dernière fois que Gates était à Norman pour un match de foot avec son université texane, l’équipe de l’université d’Oklahoma a gagné 77 à 0. Autant dire que c’est une raclée magistrale. Bref, il a fait plein d’humour là-dessus. Il a aussi fait une allusion pendant son discours à l’arrestation de Ben Laden, preuve de son patriotisme. Autre détail patriotique, tous les discours ont parlé des soldats américains qui sont au front. Les US restent un pays en guerre, et cela s’entend. Personnellement, j’ai trouvé le discours très bien.

Ensuite, la partie longue arrive. Chaque doctorant se fait appelé individuellement, et le professeur responsable du doctorant va lui mettre la Hood, sorte d’écharpe compliquée à mettre. Les masters la porte aussi, la nôtre est rouge et blanche (les couleurs dépendent du collège). Je ne sais pas combien de temps cela a duré, mais les pauvres ont bossé entre 4 et 7 ans pour avoir juste ce diplôme, on peut bien poireauter pendant une petite heure.

Après cela, autre petit discours final, on chante l’hymne de l’université, et boum, feu d’artifice ! Ah ils voient vraiment les choses en grand les américains, et c’est ça qui fait que ces cérémonies sont si spéciales !

DSCF4651

 

Le lendemain, il y a la Convocation. Cette cérémonie est propre à chaque collège. Lors de cette cérémonie, chaque élève est reconnu individuellement. Cette année, j’étais la seule master du département de Chimie (vu que Jérôme fait du tourisme avec ses parents). La cérémonie commence donc avec des discours (étonnant, je sais). On a aussi eu le droit au discours d’une élève, qui a eu je ne sais pas trop quelle distinction, genre super élève de l’année pour tout le collège. Je suis honnêtement perdue entre toutes les distinctions.  Le moment arrive où le président du départment nous dit : You can now move your tassel from the right to the left. Vous voyez le pompom sur le chapeau ? Le passer de la droite vers la gauche signifie que notre diplôme est validé. C’est un chouette moment. Ensuite, les élèves sont appelés. On avance, on prend quelques photos, notre nom est prononcé, on reçoit un porte-diplôme en cuir, on va serrer la main au chef du département  ainsi qu’à certais professeurs. Cela dure peut-être une minute, mais c’est assez intense d’avoir son nom appelé. Et cela valait largement d’attendre les deux heures suivantes, pendant lesquelles les 1000 autres élèves sont appelés. On rechante l’hymne de l’université, et voilà, c’est terminé !

DSCF4659

Bon ben y’a plus qu’à rédiger une thèse pour vraiment valider le master ! L’été va être marrant !

Conclusion de l’article : C’est du travail et de la frustration dans les labos, mais ce genre d’évènements rappelle à tous les élèves pourquoi on étudie. J’espère qu’un jour la remise des diplômes en France sera autant valorisée, après tout, toutes nos années d’études ne sont pas reconnues sans le diplôme au bout. La remise des diplômes devrait être un moment fort de l’année dans la vie de l’université, et les américains ont compris cela. Bref, c’est un évènement assez exceptionnel, cette remise des diplômes…

DSCF4641

A bientôt les amis !

Posté par sarahetjerome à 19:17 - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur La remise des diplômes

    surement le meilleur article ever !!!!

    Posté par jerome, 15 mai 2011 à 23:13 | | Répondre
Nouveau commentaire